,

Histoire et élaboration d’un carreau de ciment

Le carreau de ciment : Histoire et élaboration

Le carreau de ciment, aussi appelé carreau hydraulique est aujourd’hui un matériau connu de tous car parfait pour rajouter une touche artistique au sol d’un logement contemporain tout en restant dans un style épuré. Les couleurs mat ainsi que les petites imperfections artisanales sauront rajouter du charme dans tout type de pièce. Que ce soit pour un carrelage de salle de bain que pour un sol de cuisine ou pour tout autre pièce de la maison. Vous pouvez également utiliser le carreau de ciment pour recouvrir un meuble, ou même comme dessous de plat créatif

Son histoire

Le carreau de ciment est apparus aux alentours de 1850 en France. Il fait sa première apparition a l’exposition universelle de 1957 . C’est alors l’une des premières alternatives efficaces à la pierre et au marbre. C’est un carrelage très résistant et ne nécessitant pas du cuisson. Les premiers carreaux de ciment présentaient des formes géométriques ou florales, dans un style néo-gothique, très à la mode a l’époque.

Résultats de recherche d'images pour « carreau de ciment arborescence »

Procédé de fabrication

Les carreaux de ciments sont fabriqués artisanalement, un par un à la main, grâce a une technique de cloisonné. Cette technique consiste à dessiner le contour des motif du carreau à l’aide d’une mince bandelette de laiton. Le maitre ferronnier fabrique le diviseur. C’est dans la finesse de son travail, que l’on pourra retrouver ainsi un motif parfait sur le carreau de ciment. L’artisan prépare ensuite différentes pâtes en mélangeant de l’eau, de la poudre de marbre, du sable du ciment blanc, et différents pigments pour obtenir la couleur voulue. Il les dépose ensuite dans les différents compartiments du diviseur, un moule qui forme des séparations. C’est à ce moment là qu’il dessine les motifs du carreau de ciment. Cette couche doit être une fine couche qui sera la partie visible du carreau. Elle formera le carrelage qui ornera peut être votre salle de bain.

Résultats de recherche d'images pour « moule carreau de ciment »

L’artisan ajoute alors une seconde couche que l’on appelle le brassage, qui a pour but d’absorber l’excédent d’eau. Il remplit ensuite le moule avec une couche de mortier gris, un mélange de sable ciment et marbre, qui va servir de support au reste du carreau.

L’artisan pose  ensuite posé dans une presse hydraulique ce qui va d’homogénéiser la teneur en eau et la plasticité de toutes les coutes du carreau.

Pour terminer, il trempe le carreau dans un grand bac d’eau puis l’entrepose pendant 3 semaines afin qu’il sèche.

Cliquez ici pour voir nos carreaux de ciments

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.